Appeler
Le Mas 1970
mas avant 2019
On ne sait pas grand-chose sur l'histoire du Mas Séraphin et les plans cadastraux ne nous y aident pas.
La construction du Mas remonte dans les années 1900, nous n'avons aucune date précise.  A l'origine, le Mas dépendait d'une exploitation agricole. Situé en campagne, il est proche de plusieurs domaines maraîchers.
Jusqu'en 1993, il était en possession de familles tertiaires, comme l'atteste la photographie qui date des années 1970. L'habitation se situait à l'étage et le rez-de-chaussée était occupé par l'exploitation agricole. Un hangar et un poulailler se trouvaient à l'ouest, là où actuellement, il y a les gîtes.
Plusieurs familles se sont ensuite succédé dans le Mas. Il a servi de résidence privée avant d'être aménagé en maison d'hôtes, probablement entre 1998 et 2008.
La maison et ses annexes étaient alors occupées par trois gîtes dans les anciens hangars et poulailler, d'une chambre d'hôte à l'étage du Mas principal et de l'appartement des propriétaires.
A l'acquisition du Mas en 2019, Sandrine et Guy ont entamé des travaux afin d'augmenter la capacité d'accueil en chambres d'hôtes.
Durant plus de 4 mois, d'imposants travaux ont permis d'améliorer le rendement énergétique.
 La disposition des différentes pièces a été complétement repensée pour permettre un accueil de qualité sans pour autant négliger l'intimité des propriétaires.
Ainsi, l'appartement privé occupe une partie du rez-de-chaussée et l'étage est entièrement utilisé par les quatre chambres d'hôtes dont deux disposent d'une terrasse généreuse.
Les hôtes rejoignent leur logement par la pièce commune où sont servis les petits-déjeuners par temps frais et où ils trouveront également lecture, jeux et informations touristiques.
Chaque chambre à sa propre identité, mais le confort y est le même. Il n'y a pas deux meubles, ni deux objets qui soient les mêmes. Seul le lit déroge à la règle, puisqu'il s'agit là de confort et non d'ambiance.

L'idée était d'emmener le visiteur en voyage, à L'Isle-sur-la-Sorgue certes, mais en voyage dans un univers particulier qui ressemblait à cette belle région ainsi qu'à nous.
Nous avons tout pensé, du carrelage au luminaires.
Les chambres ne sont pas très grandes, nous avons dû créer avec l'espace existant.

Les gîtes ont également chacun leur identité, mais là, ma foi, nous n'y sommes pas pour grand-chose. Nous les avons gardés tels qu'ils avaient été créés par le passé, en apportant seulement un confort supplémentaire : climatisation, couette de lit, tv plus grande, wifi, ….